Le domaine des Bosquets, "c'est la belle aux bois dormants, mais qui ne dort déja plus..." Du haut de ses 26 ha, gagnés dans la roche sur les grands terroirs d'altitude de Gigondas, le domaine affiche clairement ses ambitions.

Dans ce domaine historique de l'appellation, chaque détail est soigneusement étudié. Notre approche est parcellaire, depuis la vigne jusqu’aux élevages. Nous privilégions la finesse, l’équilibre, et une grande aptitude au vieillissement.

Histoire :

En 1376, les registres notariaux indiquent l'existence de « vinea culta » au lieu-dit « Les Bosquets » à Gigondas. C’est à cet endroit précis que noble Jean de Rivière, seigneur de Laval, y élèvera en 1644, la première bâtisse du Domaine des Bosquets. La tour à créneaux, bordée d’un chemin de ronde, y côtoie la vaste ferme provençale, telle une vigie dominant la vallée du Rhône.

Plusieurs personnalités emblématiques y apposeront leur sceau. Eugène Raspail tout d’abord, à l’origine de l’essor du domaine à partir de 1861. Un siècle plus tard, c’est un autre visionnaire, Gabriel Meffre, qui prend les rennes du domaine et lui redonne ses lettres de noblesse. Les Bosquets demeurent dans la famille depuis, après en avoir été la propriété voilà plusieurs siècles.

En 1987, à la disparition de Gabriel Meffre, sa fille Sylvette Bréchet prend en main la destinée de cette propriété. Sous son impulsion, son fils, Laurent Brechet, la rejoint : les Bosquets s’émancipent, voient la création d’un tout nouveau chai gravitaire et circulaire, en forme de chapelle provençale, puis d’un chai de vieillissement souterrain. En 2006, c’est au tour de son autre fils Julien de prendre les rennes du domaine, avec toute la détermination qu'on lui connait.

Le domaine a depuis signé 3 victoires consécutives dans le concours des vins de Gigondas, 2 au concours général agricole de Paris, et la presse internationale salut sa montée en puissance.

Terroir :

Ce n’est pas un hasard si les vignes règnent sur le Lieu dit depuis plus de 6 siècles. A l’abri du Mistral, les 100 000 ceps du domaine mûrissent lentement dans un écrin de verdure. L’altitude, telle une alliée, est à l’origine de cet équilibre vibrant entre fraîcheur et maturité.

Le vignoble repose principalement sur un sol très ancien (environ 125 Millions d’années), mêlant marnes bleues et calcaires. Cette particularité géologique signe des vins au style racé, minéral et élégant.

L’ensemble du vignoble est suivi de manière raisonnée. Un parcellaire est redéfini. Les sols sont travaillés ou enherbés. Par un interventionnisme mesuré, le vignoble s’aguerrit, vieillit mieux et par voie de conséquence, exprime toute la quintessence de son terroir.

Cépages :

Le domaine repose sur 4 cépages, mais c’est le Grenache qui domine l'assemblage. Véritable révélateur de terroir, c’est lui qui donne toute sa dimension au vin des Bosquets. Sur ce terroir particulier, son équilibre est tout à fait remarquable.

Trois cépages vont lui donner la réplique: Syrah, Mourvèdre et Cinsault. Ils font partie intégrante des vins du domaine, et apportent à la fois du relief aromatique, de la structure, et du potentiel de garde.

Le vignoble, peuplé de vieilles vignes, est mené à faible rendement: de l’ordre de 25 Hl/Ha en moyenne. Seules les plus belles grappes passent la porte de la cuverie.

Vinification et élevage:

Le raisin qui entre à la cave le fait tout en douceur, avec l’aide précieuse de la gravité. Le travail en pondéral permet une extraction plus douce et progressive. Les cuvaisons peuvent durer d’avantage, et la complexité qui en résulte est bien supérieure. La finesse également...

Les raisins sont vinifiés séparément, afin que chaque cuve soit travaillée spécifiquement, et pour que chaque vin qui en découle soit élévé lui aussi de manière spécifique.

Les élevages sont mixtes et durent 18 mois. Les bois récents en 228L pour les Syrahs, les bois plus anciens, les demi-muids (600L) et les cuves béton pour le Grenache selon son profil.

Les vins sont mis en bouteille au domaine en une seule fois pour en privilégier l’homogénéité. Commence alors un élevage de plusieurs années, dans le chai de vieillissement souterrain, avant de rejoindre les plus grandes tables.

Les vins :

Domaine des Bosquets Blanc - 80% Grenache – 20% Roussane - Le blanc du domaine n'est produit qu'à quelques pièces par an. Il est vinifié en fûts anciens de 228L. Terroir frais, d'altitude, et calcaires laissent présager un blanc tout en finesse et en fraîcheur.

Domaine des Bosquets Rosé – 90% Grenache – 10% Cinsault - Un rosé de gastronomie d'une grande finesse. Pressurage direct à maturité de rosé pour la plupart, sa trame fraîche et minérale est parfaitement complétée par petites touches avec le gras de saignées de vieux grenaches sur sables.

Domaine des Bosquets Rouge – 70% Grenache – 20% Syrah – 5% Mourvèdre – 5% Cinsault Sombre, charismatique et envoûtant, minéral, garrigues et épices, le vin rouge du Domaine des Bosquets est généralement d’une grande pureté. Son fruit et sa fraicheur d’altitude le rendent approchable sur la jeunesse. Sa structure tannique se fait plus accueillante au fur et à mesure du vieillissement, pendant 10 à 15 ans.

Domaine des Bosquets Rouge cuvée « Le Lieu dit... » – Vieux Grenache sur sables - Cette cuvée, c'est une parcelle ultra-identitaire, c'est quelques demi-muids par an, 634 ans d'histoire, et 3 à 4000 flacons quand tout va bien. Le Grenache y signe un vin d'une rare élégance, et prouve que la vraie force, c'est la finesse...

Domaine des Bosquets Rouge cuvée « La Colline... » Gagnée dans la roche, cette parcelle surplombe le domaine, et se dresse avec aplomb à la pointe de sdentelles de Montmirail. Peuplé de vieilles vignes, ce parcellaire dévoile un Grenache tout en muscle, en relief, en intensité, grâce à ce merveilleux terroir d'altitude.