Histoire :

Petit Mas au milieu des vignes, face aux dentelles de Montmirail, édifié vers 1850 sur la commune de Séguret, tout proche de Gigondas.

On retrouve les origines de son nom dans une anecdote croutillante et sudiste: habitait là une famille "Jérôme" ou dominait la forte personnalité de la maîtresse de maison. Et comme c'est l'usage dans le Sud, le préfixe "LA" précède le nom des personnages hauts en couleur. On parlait donc au village de "LA Jérôme". Ce vin est un hommage à cette forte pesonnalité, et lui confère un coté aussi détonnant que sympathique.

Rachetée au début de ce siècle par la famille, "La Jérôme" est aujourd'hui un domaine produisant un côtes du Rhône villages racé et charismatique.

Les méthodes culturales et la vinification suivent les mêmes principes que celle du "Domaine des Bosquets", travaillé par la même équipe et avec le même soin.

Terroir :

Le vignoble repose principalement sur des sols argilo-limoneux enherbés, au pied du joli village de Séguret.

Encépagement :

Le Grenache représente plus de 70% du domaine, avec des vignes âgées pour la plupart de 20 ans à 30 ans. La Syrah complète l’encépagement. Tout le vignoble est enherbé et palissé haut pour former des murs foliaires et favoriser de profondes maturités.

Vinification et élevage:

La Jérôme est vinifiée au Domaine des Bosquets. Le raisin qui entre dans la cuverie le fait tout en douceur, avec l’aide précieuse de la gravité. Le respect de son intégrité permet une extraction plus progressive. Les cuvaisons peuvent durer d’avantage, et la complexité qui en résulte est bien supérieure.

Les vins sont élevés 8 à 12 mois, en cuves ciment non revêtues. Les vins sont mis en bouteille au domaine en une seule fois pour en privilégier l’homogénéité.

Les vins :

Domaine de la Jérôme Rouge - 70% Grenache – 30% Syrah -  un vin opulent, à la texture onctueuse, et tourné vers le fruit. Ici, pas de fioriture, juste un grand plaisir à ouvrir entre amis…